deuil

Une seule vie de Paola Elenga-Onimba

Dans son livre, Une seule vie, l’écrivaine congolaise Paola Elenga-Onimba partage l’expérience de son deuil après la mort de sa mère. Elle y aborde notamment ses rapports avec son père et, comment, avec le temps, elle essaie de s’en sortir. Perdre sa maman à l’âge de 9 ans et commencer à le réaliser à 26 ans, telle est le récit d’une jeune dame qui a dû trouver des moyens pour croire en la vie.

Lire la suite

« Si j’écris, c’est pour échapper réellement à une certaine solitude et pour essayer d’attirer le regard de l’autre. […] Je cherche simplement à sortir de ma solitude et mes livres sont des mains tendues vers ceux, quels qu’ils soient, qui sont susceptibles de devenir des amis »

Publicité

un Cabinet de conseil juridique et fiscal basé à Ouagadougou au Burkina Faso

Devis gratuit