Le leadership de service

Notre société actuelle a tendance à utiliser la notion de leadership comme un fourre-tout. Leader par ci, Leader par là. Je regarde souvent des théâtres de quartier et ce que j’aime beaucoup dans cet exercice, c’est la manière dont certains comédiens parodient les pseudos grands leaders. Je regarde cela avec beaucoup d’amusement certes, mais aussi avec beaucoup de circonspection parce qu’en effet, on ne se proclame pas leader… On est leader. ÊTRE PATRON NE FAIT PAS DE VOUS UN LEADER.

ÊTRE UN HOMME POLITIQUE NE FAIT PAS DE VOUS UN LEADER

Dans l’idée de leadership, il y a l’attitude, l’aptitude et l’altitude

Le leadership est très vaste, et aujourd’hui je vais vous parler du Leadership de service. Certains y voient la solution miracle de réussite, la mine de l’avènement de l’homme de notre temps pris entre la mondialisation et sa propre vie, le remède du management des organisations. Du coup, certaines personnes s’imaginent que le leadership, c’est la domination, la superpuissance, le succès, le miracle… Pourtant, si le leader est un océan de richesses, il y a au fondement quelque chose de très simple : le principe humain. Un leader place l’humain au cœur de tout ce qu’il fait. Et Mandela en sait quelque chose. D’ailleurs, il dit ceci : «Le courage n’est pas l’absence de peur : c’est la capacité à inspirer les autres à la dépasser».

Voilà ! Un leader n’est pas un surhomme. Il a aussi ses peurs ou ses douleurs voire ses doutes, mais il sait que quand c’est lui qui est à la tête d’une organisation ou bien lorsque les regards sont tournés vers lui, il doit inspirer les autres. Un leader c’est celui qui tend la main. C’est celui qui accepte qu’il doit d’abord changer lui-même s’il veut que les autres le suivent. Et Nelson Mandela le dit si bien : «J’ai appris une chose : je ne pouvais changer les autres que si je changeais d’abord».

Il existe dans ma culture et mes traditions ce que j’ai appris par cerner comme l’éthique de l’exemplarité. L’aîné montre le chemin. Et ici, le leader montre l’exemple. C’est lui qui au sein d’un groupe est le moteur du changement. Dans une organisation, sa manière d’être et sa manière de faire ont un impact puissant sur le reste des membres. C’est lui qui doit humaniser l’environnement, mettre en avant des qualités d’équipe.

Comme on le constate, définir le leadership n’est pas chose aisée, mais dire le leadership à travers des modèles est possible et c’est l’un des meilleurs moyens. Ainsi Mandela est un leader, Obama est un leader, Drogbaest un leader, Oprah est une leader, Wangari Maathai est une grande leader… Bref, elles et ils sont nombreux. Et par elles, par eux, nous entrons dans le leadership de Service…

« Je n’étais pas un messie, mais un homme ordinaire devenu leader dans des circonstances extraordinaires ».
Nelson Mandela

Voilà… Le leader n’est ni un Dieu ni un homme parfait. C’est un humain avec tout ce qu’il a de grand et de limites.

Dans le leadership de service, il y a une idée… Le leader est au cœur du groupe, avec les autres et non à sa tête. Il est parmi eux. Et à cet effet, je me permets de citer Jésus lorsqu’il s’adresse à ses apôtres dans Jean 15, 15 : je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.

Jésus est un leader et ce message est le message le plus fort qu’un leader puisse prononcer, parce qu’il se place au cœur de ses collaborateurs et leur ouvre à une dimension de son autorité. C’est en effet l’amitié, la fraternité, la cordialité qui doivent régir le vivre-ensemble entre le manager et ses collaborateurs au sein d’une organisation. Travailler ensemble serait ainsi le lieu de la confiance, de l’estime, du respect, du partage, de la solidarité et de la loyauté.

Alors, le leadership de service répond aux questions suivantes :

  1. Comment consolider les liens entre les individus ?
  2. Comment accroître les talents des membres de l’équipe ?
  3. Comment participer et coopérer de manière plus rentable ?
  4. Comment diriger différemment ?
  5. Comment inspirer et engager les personnes à embarquer avec nous ?

Alors, voici comment…

  • Transcendez votre ego
  • Prêtez attention au besoin des autres
  • Répondez au besoin des personnes avec bienveillance et respect
  • Apprenez à écouter
  • Développez l’humilité… Et sachez toujours distinguer l’humilité de l’humiliation ou de la soumission. L’humilité est une vertu qui souligne notre grandeur intérieure, car il faut avoir été petit pour être grand.
  • Travaillez dur pour développer votre équipe et aider vos membres à améliorer leur vie professionnelle et personnelle.
  • Soyez au service de vos valeurs et des valeurs de l’organisation
  • Créez une culture qui reflète ces mêmes valeurs et embrasse la diversité, y compris la diversité des points de vue, ainsi que la volonté de transmettre votre vision.

★  Encouragez la diversité de la pensée.

  • Donnez à tout le monde sa place…
  • Ayez une mentalité magnanime
  • Favorisez le leadership chez les autres en leur accordant la chance de se réaliser à leur tour.

 

Ce que le leadership de service vous apporte…

Être un leader servant vous aide à atteindre des performances élevées au sein de l’entreprise. Quand le leadership est au cœur de votre organisation, la relation avec vos collaborateurs, vos clients et vos partenaires est améliorée. La confiance se forme comme le socle des relations durables et respectables entre les membres de l’équipe. Cependant, le leader servant doit savoir distinguer les sentiments et les besoins réels des collaborateurs. Gérer ses émotions peut l’aider à ne verser ni dans le sentimentalisme ni dans le tout émotionnel. Un leader garde la tête haute et prend des décisions constructives.

Les qualités du leadership de service

Larry C. Spears, ancien président du Robert K. Greenleaf Center for Servant Leadership, a dressé une liste des dix principales caractéristiques DU LEADERSHIP DE SERVICE :

  1. L’écoute,
  2. L’empathie,
  3. La guérison,
  4. La conscience,
  5. La persuasion,
  6. La conceptualisation,
  7. La prévoyance,
  8. La gérance,
  9. L’engagement pour la croissance des autres
  10. La volonté de créer une communauté.

N’ayez pas peur de développer le leadership de service !

«L’efficacité de ce type de leadership dépend aussi de la réception qui en est faite. Par exemple, si le modèle mental d’un leader que se fait un employé se rapproche davantage d’un style plus charismatique ou autoritaire, cela pourrait ne pas fonctionner».

Kathleen Bentein

Pour aller plus loin, merci de suivre cette vidéo :

Pénélope Mavoungou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimeriez lire également:

À la rencontre d’Imane Lahlou, naturopathe québécoise

Imane Lahlou est docteure en sciences des aliments et naturopathe-praticienne. Née au Maroc, cette Québécoise passionnée du bien-être anime des conférences durant lesquelles elle partage son savoir-faire pour un équilibre entre l’alimentation, le mode de vie et la santé. Car, pense-t-elle, prendre soin de soi est un art à développer avec amour, patience et bienveillance. Imane Lahlou est également auteure de deux livres : « La santé en toute simplicité » et la « La voie de l’équilibre » (Éditions le dauphin blanc) et de plusieurs articles et chroniques parmi lesquels : « Vivre en santé, un art à cultiver » ; « Immunité, alimentation et mode vie » et « L’Alimentation, un carburant pour le corps et le cerveau ».

Read More

De la gratitude au quotidien

« En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d’être heureux » a écrit Marc Aurèle. Dans la vie nous avons certes des moments de disette, mais nous avons des souvenirs des jours joyeux et de plénitude. Il nous arrive de manquer, mais il arrive aussi que les autres nous tendent la main. D’une manière ou d’une autre, nous avons mille raisons de manifester la gratitude au quotidien.

Read More

« Si j’écris, c’est pour échapper réellement à une certaine solitude et pour essayer d’attirer le regard de l’autre. […] Je cherche simplement à sortir de ma solitude et mes livres sont des mains tendues vers ceux, quels qu’ils soient, qui sont susceptibles de devenir des amis »

Articles les plus consultés
Publicité

un Cabinet de conseil juridique et fiscal basé à Ouagadougou au Burkina Faso

Devis gratuit