Philosophie du ‘Si

OU’TAM’SI Mag ❤

L’histoire derrière le Masque

OU’TAM’SI magazine est le fruit de plusieurs rencontres. Je remercie celles et ceux qui ont soutenu ce projet. Une pensĂ©e spĂ©ciale Ă  notre Ă©quipe de rĂ©dacteurs qui, malgrĂ© leurs nombreuses occupations, donnent de leur temps et acceptent parfois de reformuler les textes proposĂ©s. Merci la Team❤

Durant douze ans, j’ai tenu un Blog de littĂ©rature  ( Le Sanctuaire de la Culture) avec environ 339 articles publiĂ©s et des partenariats avec des Ă©diteurs Au QuĂ©bec, au Canada, en Belgique, en France et dans plusieurs pays africains. Pourquoi suis-je passĂ©e au magazine ? Je vous en parlerai certainement un jour.

Parlons de Notre Masque-Logo aujourd’hui…

Le Masque est congolais… Il rejoint le Si d’OU’TAM’SI ❤

La crĂ©atrice du masque est d’origine malgache. Elle est la sĹ“ur de Chaina, celle qui m’a aidĂ©e au dĂ©part Ă  monter le site. Quand j’ai parlĂ© de ce projet Ă  Chaina, elle Ă©tait très contente parce que non seulement, elle est très attachĂ©e Ă  sa terre ( le Si l’interpellait), mais aussi parce que bien qu’elle soit Docteure en Études littĂ©raires, elle ne connaissait pas bien Tchicaya U’TAM’SI.

Elle a donc mené des recherches et a fini par me proposer un logo.

Sa sœur trouvait ce logo désincarné. Elle nous a dit : Je vais chercher un masque congolais.

Cela nous a pris Ă©normĂ©ment de temps, mais j’avoue que j’ai aimĂ© le rĂ©sultat final, parce que ce masque nous lie au Si ( la Terre), simplement, aux origines, parce qu’on vient tous de quelque part, mais aussi au monde parce qu’on est aussi fait pour les autres. En tant que Philosophe, j’ai toujours accordĂ© la première place Ă  l’altĂ©rité… au Vivre-ensemble, aux origines et Ă  l’exploration ❤. Je considère qu’il n’y a pas de vie possible sans ces dimensions…

Dans le masque rĂ©alisĂ© par Tasnime, il y a la terre, le Globe, des lieux virtuels ou physiques qui reviennent toujours… les origines… la Terre… La mer, le village, le pays, la contrĂ©e, la famille… les Quais, les ponts, les bancs vides… Les rencontres

Dans le masque, il y a le Si ❤, il y a le Tshi bil’ tshi si qui signifie Le Sanctuaire du Village en vili, Il y a le Mbit’shi (Porte-parole en vili), Il y a U Tam’Si… ?Il y a le Je… Il y a Ubuntu… Le Nous.

Le masque c’est regarder, observer, parler, dire, raconter sa ContrĂ©e… raconter son soi… raconter sa Culture…?

***

Le Magazine OU’TAM’SI

Dit la Culture

Fait connaître la Culture parce que chez chacun de nous aussi, il y a une Culture, une Histoire, un Souffle, Une Volonté… Il y a des Cultures.

❤

        ?

?

             ?

Nous sommes donc, en tant que personnes enracinées dans un monde, des porte-paroles de Si, de nos Si, de nos cultures

Chacun de nous a quelque chose à dire… à proposer aux autres et il vient au Magazine pour le dire❤

Pénélope Mavoungou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimeriez lire Ă©galement:

Camille Toffoli : s’engager en amitiĂ©

Essayiste et éditrice, Camille Toffoli reprend la question de l’amitié pour tenter de montrer qu’elle est essentielle à la vie et qu’on devrait lui accorder un intérêt particulier dans la société. Entre expériences et réalismes, son essai propose une vision assez précise de la relation d’amitié.

Read More

Philosophie du Tatami- suite et fin

Vivre avec l’autre, réalisme et façons d’appréhender l’existence, les philosophes Hélène Wang et Michel Puech mettent en avant l’art de la vie à partir d’une philosophie fondée sur les techniques des arts martiaux ; une sagesse qui vaut partout où il y a un souffle de vie.

Read More

« Si j’écris, c’est pour échapper réellement à une certaine solitude et pour essayer d’attirer le regard de l’autre. […] Je cherche simplement à sortir de ma solitude et mes livres sont des mains tendues vers ceux, quels qu’ils soient, qui sont susceptibles de devenir des amis »

Articles les plus consultés
Publicité

un Cabinet de conseil juridique et fiscal basé à Ouagadougou au Burkina Faso

Devis gratuit