De nos frères blessés de Joseph Andras

Fernand Iveton est un anti-colonialiste considéré par l’État français comme un traitre, un Blanc vendu. Mais ce qui compte pour lui, c’est le devenir de l’Algérie, le pays de son enfance. L’histoire se déroule en 1956. Ouvrier et communiste, Iveton devient membre du FLN. La mission qu’il se donne et que l’on retrouve dans les premières pages du texte, c’est de poser une bombe à l’usine où il travaille. En posant cette bombe, il veut juste marquer les esprits. C’est important que les Français et les Algériens puissent s’entendre pour vivre en paix. L’objectif étant de faire prendre conscience aux Français qu’ils sont dans l’erreur, il cherche à poser la bombe dans un local inutilisé. Il veut juste qu’on arrête la guerre. Avant même que la bombe n’explose, il sera arrêté par l’armée française. Arrêté, il subira tour à tour un interrogatoire cossu, puis une torture violente et malsaine. Torturé tantôt avec la chaise électrique, tantôt avec un fouet, tantôt humilié, Fernand est un cas d’école qui interroge inéluctablement sur les manières de respecter les droits de l’homme en 1956.

Fernand protège son crâne, en chien de fusil sur le linoléum. Une semelle heurte son oreille droite. Fous-le à poil puisqu’il ne veut pas parler. Deux agents le relèvent et, tandis qu’ils lui maintiennent les bras, un troisième défait sa ceinture puis baisse son pantalon et son slip bleu marine. Allongez-le sur le banc. Ses mains et ses pieds sont ligotés. 

Ce livre a le mérite de nous faire réfléchir sur le traitement réservé à Iveton pour avoir posé une bombe dans un local inutilisé et aux traitements réservés aux terroristes d’aujourd’hui qui exterminent des vies entières, souvent sans motif particulier. C’est une comparaison que je me suis permis de faire pour comprendre que la Justice est souvent juste selon les situations, les personnes et les intérêts, mais pas toujours devant la notion de justice. Aujourd’hui, les poseurs de bombes ont droit à la nourriture. Ils ont même le droit de porter des habits sains. Ce qui était impensable à cette époque.

Jugé, puis condamné à la peine capitale, Iveton n’obtient aucune grâce. C’était à l’époque ou Guy Mollet était président de la République et François Mitterrand, Garde des Sceaux. Il est guillotiné le 11 février 1957.

Écrit sur un ton sensible, ce roman de Joseph Andras est une vraie pépite. Il y a, dans son écriture, une sorte d’enchevêtrement entre le passé, le présent et l’avenir. Un style lyrique, doux, simple et accessible. Un style qui décrit une histoire poignante et douloureuse avec un style littéraire bien précis. Cette histoire est poignante parce que certains passages révèlent l’esprit dans lequel certains résistants ont risqué leur vie lors de la guerre d’Algérie. Et douloureuse, parce qu’elle permet de rendre compte que toute guerre qui paraît libératrice laisse des tâches indélébiles. En témoigne un extrait du roman :

La mort, c’est une chose, mais l’humiliation ça rentre en dedans, sous la peau, ça pose ses petites graines de colère et vous bousille des générations entières (…) ; il n’y a pas de sang, mais c’est peut-être pire, le sang ça sèche plus vite que la honte 

Andras réhabilite en quelque sorte François Iveton, un homme ordinaire, en lui donnant une histoire qui n’est pas celle d’un terroriste, mais celle d’un homme, très amoureux d’une femme ; d’un homme très amoureux de la France, sa mère patrie ; d’un homme contre le colonialisme ; d’un homme qui pense que la résistance est un droit et un devoir du citoyen.

Pour infos : Lauréat du Goncourt du Premier roman 2016 avant même la parution officielle de son livre, Joseph Andras a décliné ce prix. Il estime que sa conception de la littérature est incompatible avec la notion de compétition. Un premier roman qui semble très bien réussi.

En 2022, De nos frères blessés a été porté è l’écran.

Diaphana Distribution

Heidi Provencher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimeriez lire également:

Bar italia 90 de Mattia Scarpulla

Cette réinvention du personnage multi-identitaire dans le contexte contemporain du roman de Mattia Scarpulla, Bar Italia 90, apporte une touche d’intrigue et de subversion à l’histoire. Imaginer en quelque sorte une Virginia Woolf du XXIe siècle se tournant vers une relation amoureuse avec une femme rencontrée au Bar Italia, un lieu qui est à la

Read More

L’Aurore martyrise l’enfant – de David Ménard

La sensibilité a toujours un prix Dans ce roman paru en 2023, David Ménard nous transporte dans un récit singulier où il donne la voix à Marie-Anne Houde, célèbre pour son rôle de « femme méchante », incarnant à la fois la marâtre et la belle-mère dans l’imaginaire québécois. À travers une lettre poignante adressée à Télésphore

Read More

Voir Montauk de Sophie Dora Swan

Dans la quête de sens à travers les tourments de la maladie maternelle, une femme trouve dans la promesse d’un voyage vers Montauk une allégorie de la recherche du calme intérieur. L’écriture devient le phare éclairant la voie, où les trajets physiques se mêlent aux voyages de l’esprit, offrant ainsi un refuge de sérénité où la complexité de la relation mère-fille s’efface devant la simplicité de l’être.

Read More

POSSIBLEMENT RUBY — LISA BIRD-WILSON

Lisa Bird-Wilson, écrivaine et poète Cri-Métis, occupe le poste de PDG de l’Institut Gabriel Dumont des études autochtones, une organisation dédiée au renouvellement et au développement de la culture et de l’éducation métisses. Son premier roman, « Possiblement Ruby », marque ses débuts littéraires aux États-Unis. Elle réside actuellement à Saskatoon, au Canada. Dans ce récit captivant,

Read More

« Si j’écris, c’est pour échapper réellement à une certaine solitude et pour essayer d’attirer le regard de l’autre. […] Je cherche simplement à sortir de ma solitude et mes livres sont des mains tendues vers ceux, quels qu’ils soient, qui sont susceptibles de devenir des amis »

Articles les plus consultés
Publicité

un Cabinet de conseil juridique et fiscal basé à Ouagadougou au Burkina Faso

Devis gratuit