littérature québécoise

L’Aurore martyrise l’enfant – de David Ménard

La sensibilité a toujours un prix Dans ce roman paru en 2023, David Ménard nous transporte dans un récit singulier où il donne la voix à Marie-Anne Houde, célèbre pour son rôle de « femme méchante », incarnant à la fois la marâtre et la belle-mère dans l’imaginaire québécois. À travers une lettre poignante adressée à Télésphore

Lire la suite

Prochain rendez-vous : Salon du Livre de Québec

Le Centre des congrès de Québec accueille du 10 au 14 avril 2024 le prestigieux Salon du Livre de Québec. Cet événement incontournable de la scène littéraire réunit plus de 60 000 visiteurs, offrant ainsi une occasion unique de rencontrer des centaines d’écrivains de renom, tant locaux qu’internationaux. Le Salon du Livre est véritablement l’événement

Lire la suite

Vers l’embellie -Fernand Ouelette

La trajectoire littéraire d’Ouellette s’est étendue sur plusieurs décennies, au cours desquelles il a enrichi le monde de la poésie, des essais et des critiques à travers une pléthore d’œuvres. Son écriture, souvent ancrée dans les thématiques de l’identité, de la langue et de la condition humaine, a profondément captivé les lecteurs. Impliqué dans divers mouvements culturels et artistiques au Québec, il a activement contribué à l’épanouissement de la scène littéraire de cette province, en la nourrissant de sa vision et de son engagement. La lecture de son dernier recueil, « Vers l’embellie », a suscité un vif intérêt, témoignant de son pouvoir évocateur et de sa pertinence continue dans le paysage littéraire contemporain.

Lire la suite

Conversation avec Stephane Ilinski

Né au cœur de Paris et élevé dans l’atmosphère austère des pensionnats, Stéphane Ilinski nourrissait le désir fougueux d’intégrer la Légion étrangère, jusqu’à ce que l’influence délicate de sa grand-mère le guide vers les rivages enchantés de la poésie, modifiant ainsi le cours de son destin. Après des années d’études consacrées aux Sciences économiques et aux Langues orientales, il se lance dans une odyssée à travers l’Asie, l’Inde et l’Europe de l’Est. Revenu en France, il donne naissance à une pléthore d’œuvres poétiques envoûtantes, à un premier roman et à des nouvelles captivantes. Depuis une décennie, il a élu domicile à Montréal, où il poursuit avec ardeur son engagement littéraire, tissant des récits empreints de magie et de profondeur.

Lire la suite

Les yeux grands ouverts — Lucie Lachapelle

J’y ai fait des rencontres marquantes et j’ai fraternisé Diplômée en communication avec une spécialisation en cinéma, Lucie Lachapelle œuvre depuis plusieurs années en bordure de pays littéraires, journalistiques et cinématographiques. Son parcours professionnel comprend des rôles d’enseignante, notamment au Nunavik, ainsi que des missions en tant que consultante en communication et recherchiste pour divers documentaires

Lire la suite

Les Bleed de Dimitri Nasrallah : le pouvoir, la trahison et la mort

Les Bleed est un roman de Dimitri Nasrallah traduit — de l’anglais — en français par Daniel Grenier et publié aux Éditions La Peuplade en 2018. L’écrivain d’origine libanaise y raconte l’histoire d’une dynastie qui, se partageant le pouvoir de père en fils sous le voile d’une démocratie qui n’en est pas une, voit son hégémonie voler en éclats à la suite d’une conspiration savamment organisée.

Lire la suite

À la rencontre de Guy Bélizaire

Alors qu’il vient de publier son deuxième recueil de nouvelles consacré à la mémoire et aux souvenirs, « Mémoires vagabondes » (Éditions Terre d’accueil), l’écrivain Guy Bélizaire revient sur cet ouvrage, sur la passion des origines (Haïti dans son cas) et sur l’Universel. Et en fait, des origines qu’on ne peut renier et une universalité qui nous interpelle.

Lire la suite

Le carrousel des eaux de Françoise Roy

Auteure de plusieurs ouvrages et articles sur le Mexique, Françoise Roy est Québécoise. Elle est titulaire d’un certificat en traduction (Guadalajara, 2000) et de plusieurs diplômes universitaires. Elle est une poète renommée qui a reçu plusieurs prix de poésie et donné des lectures dans de nombreuses grandes villes. Elle parle couramment le français et l’espagnol. Elle vit au Mexique.

Lire la suite

« Si j’écris, c’est pour échapper réellement à une certaine solitude et pour essayer d’attirer le regard de l’autre. […] Je cherche simplement à sortir de ma solitude et mes livres sont des mains tendues vers ceux, quels qu’ils soient, qui sont susceptibles de devenir des amis »

Publicité

un Cabinet de conseil juridique et fiscal basé à Ouagadougou au Burkina Faso

Devis gratuit